Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du centre Maréis

Le blog du centre Maréis

Maréis vous permet de découvrir le milieu maritime étaplois et vous ouvre les portes d'un monde à part, celui des marins-pêcheurs. À travers les pages de ce blog, vous retrouverez différentes fiches sur les animaux présents dans les bassins et aquariums du centre mais également les dernières nouvelles concernant les expositions, visites guidées, etc.

Des oeufs de calamars sur la plage de Saint-Gabriel

Des oeufs de calamars sur la plage de Saint-Gabriel

samedi 16.07.2011, 05:18  - La Voix du Nord


 Cette drôle de créature échouée sur la plage de Saint-Gabriel n'est rien d'autre qu'une grappe d'oeufs de calmars.
Cette drôle de créature échouée sur la plage de Saint-Gabriel n'est rien d'autre qu'une grappe d'oeufs de calmars.

|  CES DRÔLES DE BÊTES SUR LA PLAGE |

Le vent de ces derniers jours a laissé sur le bord de mer de nombreuses surprises

 

pour les promeneurs. On pouvait découvrir ainsi cette drôle de masse gélatineuse orangée accrochée à un petit morceau de bois.

 

Il s'agit d'une grappe d'oeufs de calmars. Tout le monde connaît le calmar lorsqu'il est dans une assiette, car il prend le nom d'encornet, c'est son nom commercial.

 

Deux espèces de calmars se rencontrent au large de nos côtes (Loligo vulgaris, Loligo forbesi) qui se différencient par la forme des ventouses. La meilleure période pour le consommer correspond à l'automne et l'hiver.

Les calmars sont des mollusques comme les moules, ou les bulots mais leur coquille est interne.

 

Ils sont dits céphalopodes : les pieds sont divisés en dix tentacules et surmontent sa tête. Ils possèdent une sorte de bec de perroquet faisant office de bouche. Ses proches cousins, les pieuvres, n'ont que huit tentacules.

D'un pouvoir mimétique presque magique, d'une forme d'intelligence surprenante, avec des dimensions parfois hors normes font que ces animaux attirent notre curiosité depuis la nuit des temps.

Depuis 20 000 lieux sous les mers, où Jules Vernes évoquait le monstre marin mi-pieuvre, mi-calmar, le mythe est bien devenu réalité, puisque des scientifiques ont découvert sur un cachalot des empreintes de ventouses de calmars de la taille d'une assiette, ce qui laisse imaginer des dimensions de 20 à 50 mètres !

Si cette bête existe, rassurez-vous, elle vit dans les profondeurs au large du Japon, ou en antarctique, ou plusieurs spécimens ont déjà été observés.

 

En attendant, ces oeufs de petits calmars sont exposés dans les aquariums de Maréis, ou vous aurez peut être la chance de les voir éclore. •

 

ARNAUD DECAIX, responsable aquariologie de Maréis

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article