Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du centre Maréis

Le blog du centre Maréis

Maréis vous permet de découvrir le milieu maritime étaplois et vous ouvre les portes d'un monde à part, celui des marins-pêcheurs. À travers les pages de ce blog, vous retrouverez différentes fiches sur les animaux présents dans les bassins et aquariums du centre mais également les dernières nouvelles concernant les expositions, visites guidées, etc.

Faut-il avoir peur des requins... en mer du Nord ?

 mercredi 25.08.2010, 05:10 - La Voix du Nord 

 

Photo: Renaud Herbert
Une nageoire dorsale de requin en mer du Nord?! N'ayez crainte: ce requin pèlerin-là est inoffensif. (Photo: Renaud Herbert)

Après l'attaque d'un surfer australien par un grand requin blanc et la récente alerte aux requins en Méditerranée, pouvons-nous nous inquiéter de la présence de requins en Manche et mer du Nord ?

Sur environ 450 espèces de requins recensées dans le monde, une dizaine d'espèces peuvent être rencontrées le long du littoral dont la petite roussette (Scyliorhinus canicula) d'environ 80 cm ou le requin pèlerin, deuxième plus grand poisson du monde après le requin baleine.

 Photo: Renaud Herbert
Un requin pélerin (Photo: Renaud Herbert)

Le requin pèlerin (Cetorhinus maximus) peut mesurer jusqu'à 12 mètres, et être amené à se promener au large de la Côte d'Opale. Sa grande taille et ses habitudes alimentaires en font un requin parfois observable en surface, car il laisse apparaître sa nageoire dorsale ce qui rappelle une production hollywoodienne diabolisant à tort les populations de requins... N'ayons rien à en craindre car il ne ferait pas de mal à une mouche et se nourrit de plancton.

L'APECS, association brestoise, recense en moyenne une centaine d'observations de requins pèlerins.

Selon Alexis Wargniez, de l'APECS, six observations ont été faites depuis 1997 entre Le Touquet et Dunkerque, dont trois près des côtes : en 1997 dans la rade de Boulogne, en 2006 à Hardelot à 500 m de la plage et le long de la jetée à Dunkerque la même année.

D'autres grands requins vivent en mer du Nord comme le requin taupe (2,5 m) ou le requin renard (jusque 4 mètres !) qui possède une nageoire caudale (queue), aussi longue que le corps, en forme de fouet. Ces poissons mangent du maquereau, hareng ou calmar, il n'y a donc rien à craindre ! L'aiguillat (souvent présent dans les « fish'n'chips »), possède une période de gestation de presque deux ans et ne donne naissance qu'à très peu de jeunes au cours de sa vie.

La plupart de ces grands poissons sont aujourd'hui menacés d'extinction, et depuis peu certains font l'objet d'interdiction de pêche professionnelle (requin taupe, pèlerin, aiguillat).

 

requin-renard-peche-en-mer-du-nord-en-2005.jpg

Imposant mais inoffensif, ce requin renard pêché en mer du Nord se nourrit de poissons

 qu'il chasse en les fouetttant avec sa queue

 

Des fiches d'observations sur le requin pèlerin sont disponibles à Maréis, ou sur le site de l'APECS : www.asso-apecs.org à l'attention de tous les usagers du littoral (pêcheurs, plaisanciers, promeneurs ou observateurs). •

Chaque année Mareis participe à la semaine européenne pour les requins organisée par la Shark alliance.

Retrouvez un article correspondant à l'événement à Mareis en Octobre 2011.

 

 

A. DECAIX

Responsable aquariologie de Maréis

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article