Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du centre Maréis

Le blog du centre Maréis

Maréis vous permet de découvrir le milieu maritime étaplois et vous ouvre les portes d'un monde à part, celui des marins-pêcheurs. À travers les pages de ce blog, vous retrouverez différentes fiches sur les animaux présents dans les bassins et aquariums du centre mais également les dernières nouvelles concernant les expositions, visites guidées, etc.

Le crabe chinois s'invite en baie de Canche

Le crabe chinois s'invite en baie de Canche

dimanche 19.07.2009, 04:47 - La Voix du Nord

 Les rencontres de ce crabe sont extrêmement rares dans la Canche, où trois spécimen ont été rencontrés en un an. 
Les rencontres de ce crabe sont extrêmement rares dans la Canche, où trois spécimens ont été rencontrés en un an.

|  SUR LA PLAGE |

Chaque semaine, nous vous présentons des espèces animales qui fréquentent la plage de notre littoral.

 

Il faut remonter à 1912 pour retrouver la trace des premières intrusions en Europe du crabe chinois (Eriocher sinensis). Ce crabe a été importé accidentellement dans les eaux de ballasts d'un navire venant d'Asie, et s'est implanté dans un fleuve Allemand, le Weser. Il a ensuite commencé la conquête des cours d'eau Européen, et est aujourd'hui considéré comme une espèce invasive. Cette espèce originaire d'Extrême Orient, a su coloniser en un siècle tous les milieux aquatiques européens, remontant parfois, très loin dans les terres, et n'hésitant pas à remonter les cours d'eau à plus 100 km de la mer.

Ce crabe parfois appelé crabe chinois à mitaine du fait de la présence de poils duveteux (ou soies) sur ses pinces, se rencontre très occasionnellement sur les plages autour de la baie de Canche pendant la période de reproduction. Il vit la plupart du temps en eau douce dans le fleuve et ses affluents, et rejoint la mer vers 3-4 ans pour se reproduire.

Ces crabes inquiètent la communauté scientifique car ils creusent des terriers le long des berges, et peuvent être de féroces prédateurs pour les espèces locales.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article