Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du centre Maréis

Le blog du centre Maréis

Maréis vous permet de découvrir le milieu maritime étaplois et vous ouvre les portes d'un monde à part, celui des marins-pêcheurs. À travers les pages de ce blog, vous retrouverez différentes fiches sur les animaux présents dans les bassins et aquariums du centre mais également les dernières nouvelles concernant les expositions, visites guidées, etc.

Une lamproie dans les aquariums de Mareis

Un fossile vivant vient de prendre ses quartiers dans les aquariums de Maréis à Étaples.?
vendredi 19.02.2010, 05:06 - La Voix du Nord
| ON EN PARLE |
Pour célébrer l'année internationale de la biodiversité, c'est un poisson fossile vivant ... qui vient rejoindre la population des aquariums de Maréis. la lamproie

Les chalutiers étaplois (Capitan, Saint-Nicolas, Saint Josse, Notre-Dame de Boulogne et Mercator) collaborent avec le centre Maréis, pour apporter de nouvelles espèces au Centre de découverte de la pêche en mer. Parmi les espèces collectées, on notera un drôle de poisson : la lamproie marine (Petromyzon marinus). La lamproie n'est d'ailleurs pas considérée comme un poisson au sens strict de la classification animale, car elle ne possède ni écailles, ni mâchoire, ni colonne vertébrale. Cet animal existait déjà il y a 380 millions d'années, et selon certains paléontologistes il n'aurait pas évolué depuis son apparition. Véritable vampire, la lamproie se nourrit sur le dos d'autres poissons, suçant leur sang en s'accrochant grâce à une bouche ventouse, munie de dents acérées. Autre particularité de ce pseudo poisson anguilliforme, la lamproie marine adulte remonte les rivières au printemps pour se reproduire. Les larves passeront 4 à 5 ans dans la vase des cours d'eau puis rejoindront la mer après métamorphose pour devenir ces fameux parasites-vampires de poissons marins. On la trouve ainsi en France dans nos fleuves et rivières mais aussi en mer (Atlantique nord-est, et Atlantique nord-ouest). Considérée comme invasive dans les grands lacs américains, cette espèce est globalement menacée en Europe à cause de la pollution et des barrages sur les cours d'eau qui bloquent leur migration. La taille réglementaire de capture est de 27 cm, en Manche - mer du Nord. Plutôt rare dans notre région, c'est en région bordelaise, que l'on aime cuisiner cet animal, la fameuse lamproie à la bordelaise dont la sauce est préparée avec son sang ... Juste retour des choses pour ce poisson vampire ! •

 
la lamproie (Petromyzon marinus)

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article